Assumer de A à Z !

Assumer ses choix et ses actes est la base de la responsabilisation. Cela transmet aux autres une impression de maturité et d’assurance qui inspire la confiance. A contrario, ne pas assumer transmet une impression de lâcheté et d’instabilité qui inspire la méfiance.

D’une manière générale, nous devrions assumer tous nos choix et nos actes même s’ils ne dépendent pas uniquement de notre bonne volonté mais parfois de facteurs externes ou d’impératifs.

Cela nous permet de réduire le conflit intérieur, source de négativité, d’angoisses, de stress, d’insatisfactions…
En réduisant le conflit intérieur nous gagnons en clarté dans la communication et le rapport aux autres, nous paraissons plus stables et plus honnêtes.

Étape 1 : Réconcilier son monde intérieur

L’idée n’est pas d’assumer simplement parce que c’est mieux. L’idée est d’assumer en acceptant nos actes comme l’expression de nos souhaits, de nos désirs et de notre personnalité.

Dans cette idée, celui qui a des comportements en accord avec lui-même assume ses actes naturellement. Assumer n’est pas le résultat d’un choix mais plutôt la conséquence directe d’agir en fonction de soi.

Cela demande d’éclaircir ce que nous voulons avoir et ce que nous voulons faire. Et ça n’est pas toujours facile car nous sommes soumis à des besoins et des désirs contradictoires entre eux.

Heureusement, à force d’apprendre à négocier avec tous nos désirs, nous allons faire émerger une capacité à prendre en compte de l’ensemble de nos désirs sous la forme d’une volonté globale qui va guider nos choix.

Étape 2 : Concilier son monde intérieur avec la réalité

En mettant en avant notre monde intérieur et notre volonté, nous pouvons faire l’erreur de nous comporter comme un enfant capricieux.

L’impossibilité ou l’échec dans la concrétisation de nos désirs ou nos actes est source de frustration. Cette frustration est d’autant plus forte que nos désirs et nos efforts pour les concrétiser sont importants.

La frustration mobilise notre attention et bloque de nombreuses ressources mentales et le besoin de décharger cette frustration nous poussent souvent à exprimer de la colère et à renvoyer de l’agressivité. Au final, nous diminuons notre capacité à communiquer et à atteindre nos objectifs.

La meilleure parade à cette frustration et d’intégrer « le principe de réalité » dans un maximum de situations, c’est à dire accepter que la réalité ne permet pas toujours de concrétiser sons désirs. Nous avons certes la capacité d’influencer la réalité, mais elle reste distincte de notre volonté.

Cette capacité à accepter les exigences de la réalité prend tout son sens lorsqu’un désir est irréalisable ou qu’il demande des sacrifices ou des risques. Nous devenons capable d’assumer le renoncement, les sacrifices et les risques au profit de la satisfaction de nos autres désirs. C’est à dire à assumer la conséquence de nos choix.

Assumer, en bref

Finalement, assumer c’est : 
Assumer ses choix en se réconciliant avec son monde intérieur pour s’écouter et se comprendre. Assumer les conséquences de ses choix en acceptant la réalité qui en découle.

Les valeurs (3): Une approche plus naturelle

Exprimer ses valeurs n’est pas une chose facile. Il faut d’abord suffisamment se connaitre pour ne pas mélanger les valeurs que nous mettons en avant en société avec celles qui nous animent.
Il faut ensuite pouvoir les exprimer sans tomber dans le piège du narcissisme. Pour cela, il est préférable de n’en parler que dans le but de mieux se présenter et de les laisser s’exprimer naturellement en agissant en accord avec ses valeurs.

Vous avez plusieurs avantages à exprimer vos valeurs :

1) Cela vous rend plus authentique car vous agissez en fonction de ce que vous croyez juste et vous vous sentez en accord avec vous-même. Vous gagnez aussi en assurance parce que vous vous sentez dans votre élément et dans vos droits.
Par exemple si vous croyez que la franchise est importante et que l’hypocrisie est détestable, vous arriverez plus facilement à exprimer votre mécontentement face à une personne que de la conforter pour juste pour éviter le conflit.

2) Cela vous permet de dévoiler votre identité et de rendre la discussion plus authentique. Les gens apprécient la franchise car c’est une marque d’assurance et un moyen de donner à l’autre une place dans l’échange où il peut s’exprimer sincèrement.
Les échanges deviennent plus personnels par un effet d’invitation : Je te dis qui je suis, tu me dis qui tu es. Je te fais rentrer dans mon intimité, tu me fais rentrer dans la tienne.

3) Vous améliorez la coopération car vous indiquez à l’autre personne à quoi s’en tenir et vous lui donnez des repères pour éviter les mauvaises surprises et trouver des terrains d’entente. Elle vous comprendra mieux et cela facilitera le rapprochement émotionnel parce qu’elle pourra communiquer et agir de manière beaucoup plus proche avec vous.

4) Vos valeurs vous démarquent. C’est d’abord un signe de maturité parce que nous forgeons nos valeurs avec l’expérience et la connaissance de soi.
Ce sont vos valeurs qui vont vous différencier des autres hommes et faire de vous une personne unique.

Vos valeurs sont le fondement de votre personnalité et elles ont besoin d’être à la base de vos décisions et de vos comportements pour que vous soyez en phase avec vous-même.
Au contraire, plus le décalage entre vos valeurs et vos actes est grand et plus vous avez du mal à vous reconnaitre dans vos actes. Ce décalage crée un profond mal être qui se communique toujours d’une certaine manière et qui finit par ne plus être supportable.

Ne faites donc pas cet erreur. Assumez vos valeurs, exprimez-les et soyez authentique !

FreeMan.

Les valeurs (2): Les problèmes de la DHV

Voici 4 problèmes liés à l’attitude de démonstration de hautes valeurs (DHV) :

1) Les échanges et les discussions sont déséquilibrés. En centrant tout sur lui et ses qualités, l’homme va limiter l’interaction à un sentiment d’admiration. La femme ne discute pas seulement pour trouver un homme à idolâtrer. Elle cherche des émotions, du bien-être, à se sentir comprise et valorisée. Elle a besoin de trouver sa place dans l’échange pour être sûre de pouvoir trouver sa place dans la relation.

2) Une forme de contrainte est exercée. Nous avons tous besoin de nous sentir libres de pouvoir nous faire des avis personnels et personne n’aime se voir imposer une manière de penser et de juger. En orientant sans cesse les échanges vers la valorisation de l’homme, la femme aura l’impression qu’il cherche à la convaincre ou à l’influencer. Il se peut même que par esprit de contradiction, elle ne fasse attention qu’à ses défauts.

3) Démontrer sa valeur n’est pas crédible. Un homme dont les qualités sont visibles et reconnues par son entourage n’a pas besoin de les démontrer. Essayer de prouver nos qualités c’est faire l’aveu que nos qualités ne sont pas visibles et c’est suggérer qu’elles ne sont peut être pas réelles vis à vis des autres ou de soi.

4) Ce n’est pas quelque chose de naturel. A moins d’être narcissique, dans une relation établie ou auprès de nos amis nous n’avons pas besoin de mettre en avant nos qualités. Si nous le faisons dans nos premiers échanges avec une femme, nous risquons de lui faire croire que nous ne savons pas communiquer autrement. Ce n’est pas non plus un échange naturel car dans nos échanges personnels nous cherchons des émotions et non pas des démonstrations.

Je n’ai pas cherché plus loin les inconvénients de la DHV car il y en a suffisamment pour s’arrêter là et pour chercher une autre alternative.

Et si plutôt que de démontrer notre personne comme une valeur, nous montrions les valeurs de notre personne ?

Bienvenue sur le FreeMan Blog

Vous cherchez un meilleur épanouissement dans votre vie personnelle ou amoureuse, à mieux appréhender vos relations avec les autres, à développer une manière de séduire durable et efficace, vous avez frappé à la bonne porte.

Je partage avec vous les résultats de 13 années d’étude du bien-être que j’ai mené à travers le sport, la culture, les sciences humaines, la spiritualité, la séduction et les rencontres. Tous ces domaines m’ont apporté des regards différents sur les problèmes humains et me permettent de partager avec vous des conseils et des réflexions. Je me base sur mon expérience de coach mais avant tout sur mon expérience d’homme traversant les aléas de la vie.

La vie est un partage et un apprentissage, aussi je resterais ouvert à vos témoignages et à vos réflexions dans la mesure où vos propos restent constructifs et veillent à n’offenser aucune personne ou communauté.

Vous êtes les bienvenus  sur le FreeMan Blog !

FreeMan