Comment dépasser ses peurs

Une des choses les plus perturbante pour l’esprit humain est la peur.

La peur est un malaise émotionnel qui peut provenir de différentes sources : une situation inconnue, une situation qui rappelle une mauvaise expérience… C’est très souvent la peur de souffrir physiquement ou psychologiquement qui est à la base de toutes les peurs.

La peur se retrouve dans des comportement d’évitement, de fuite, de panique ou dans des phobies. Ces réactions entrainent des comportements presque tout le temps inadaptés et peuvent transformer une situation neutre en situation problématique. Car la peur, en plus de ne pas pouvoir améliorer une situation, bloque vos facultés d’observation et de prise de décision.

Voici quelques exemples :
La peur d’être confronté à un problème qui peut vous laisser faire empirer les choses.
La peur de l’échec qui peut vous faire renoncer à tenter une épreuve.
La peur du rejet qui peut vous empêcher de nouer ou d’approfondir des relations.
La peur face à un voyou qui peut l’inciter à profiter de votre faiblesse.

Les conséquences ne sont pas forcément dramatiques mais si l’on peut trouver des solutions positives plutôt que de suivre bêtement sa peur alors ça vaut le coup d’y faire attention.

Quelques conseils

Voici quelques conseils pour vous prémunir des conséquences négatives de la peur :

1) Identifiez vos peurs

Commencez par identifier vos peurs, celles qui vous ont attiré des ennuis. Apprenez aussi à identifier vos peurs au moment où elles apparaissent. C’est une chose assez difficile et il vous faut développer l’écoute constante de vos émotions parce que vous n’avez pas toujours conscience d’avoir peur. Enfin, vous pouvez essayez d’anticiper vos peurs en imaginant les situations que vous serez susceptible de vivre (entretien, examens…).

2) Repoussez vos limites

Apprenez à dépasser la peur et la souffrance pour apprendre à conserver votre lucidité et à ne pas céder à la panique car elle pourrait vous faire adopter des comportements auto-destructeurs.
Face à une situation effrayante ou angoissante, commencez par contrôler votre respiration. Le secret vient de la respiration calme et profonde. Elle vous permettra de ralentir votre rythme cardiaque et d’éviter les emballements émotionnels. Acceptez de supporter la gêne et le malaise que provoque la peur puis détachez-vous de vos émotions pour vous concentrer sur les solutions.

3) Utilisez la peur

Lorsque vous êtes confronté à une peur, prenez-la pour ce qu’elle est : Une information sur les dangers possibles d’une situation. Vous devez réaliser que la peur vous fourni les scénarios catastrophes mais ne nous fourni jamais les scénarios positifs. Lorsque vous vous focalisez uniquement sur votre peur alors vous ne voyez qu’une partie de la réalité. Utilisez la peur plutôt comme un signe que vous devez cherchez une amélioration dans la situation ou dans votre manière de l’appréhender.

Celui qui n’a peur de rien est un inconscient qui peut ne pas s’apercevoir des dangers. Celui qui a des peurs mais qui les dépasses garde sa lucidité pour choisir la meilleure solution.

FreeMan.

Séduire ou Draguer, quelles différences ?

Parmi les conseils que vous trouverez ici, certains sont destinés aux hommes qui cherchent une relation amoureuse. Mon but est d’aider ces hommes à séduire avec finesse, détachement et loin des logiques de frustration. La frustration fini toujours à un moment donné par rendre l’homme désagréable, fermé ou agressif. Cela fait fuir mais surtout empêche de construire des relations durables et épanouissantes. Au fond, nous serons toujours gagnant en trouvant la sérénité car elle mène à la qualité des relations et apporte beaucoup plus de plaisir.

Avant de commencer je souhaite distinguer deux approches que j’oppose, la drague et la séduction :

La drague consiste à aborder, racoler en vue d’aventures amoureuse. Peut importe les moyens qu’il utilise ce qui l’intéresse c’est la finalité sexuelle. Lorsqu’il aborde une femme, le  dragueur ne cherche pas à développer une relation mais à conclure. Une fois cet objectif atteint, il peut décider de poursuivre la relation ou de draguer d’autres femmes. Un dragueur est guidé par une frustration qu’il cherche à décharger dans le sexe et le besoin de se sentir puissant.

La séduction est une manière de communiquer en vue de conquérir l’admiration, l’estime ou l’intimité d’une personne. Le séducteur ne cherche pas forcément à conclure, il peut d’ailleurs vouloir plaire à des personnes du même sexe ou séduire pour obtenir l’adhésion à ses idées. Lorsqu’il aborde une femme, le séducteur va chercher à construire sa relation pour la faire progresser vers une relation intime. Un séducteur est souvent guidé par un besoin affectif qu’il cherche à satisfaire dans les relations.

Quand on y pense, séduire est socialement mieux perçu que draguer. En effet, être un homme séduisant est une qualité qui attire l’admiration alors qu’être un homme qui drague est mal vu et attire la méfiance. Lorsqu’un homme s’intéresse à une femme, il est important qu’il choisisse entre draguer ou séduire et qu’il en assume les conséquences.

Ici nous choisissons de séduire parce que nous défendons la qualité des relations et parce que les relations de qualités contribuent à une société de qualité.

FreeMan.